Apprendre la propreté en 10 étapes

Il y a bien évidemment différentes façons d’apprendre la propreté enfant. Certains parents proposent le pot à leur bébé et le mettent régulièrement dessus pour qu’il s’y habitue peu à peu tout en conservant les couche-culottes pour éviter les accidents, d’autres chanceux voient leur enfant apprendre la propreté du jour au lendemain sans avoir à s’en soucier… 

Si ce n’est pas votre cas, mais que vous n’avez pas envie que l’apprentissage de la propreté enfant dure pendant des mois… nous avons une bonne nouvelle pour vous : c’est tout à fait possible !

Prévoyez 1 semaine complète 

Notre conseil : consacrez 1 semaine complète à l’apprentissage de la propreté enfant, essayez de rendre cette étape positive et ludique… et le tour sera (presque) joué ! Profitez aussi de cette semaine pour vivre des moments de complicité avec votre enfant. Il sera ravi de votre attention, de vos encouragements, de vos félicitations… et sera extrêmement fier de lui à la fin de la semaine, lorsqu’il aura terminé son apprentissage. On l’oublie souvent mais devenir propre est une grande source de fierté pour un enfant : c’est un grand pas vers plus d’autonomie et vrai boost de confiance en soi ! 

On vous l’accorde, cette semaine ne sera malgré tout pas de tout repos… Vous aurez sans doute un peu plus de ménage et de lessives à faire que d’habitude et certaines journées seront fatigantes. Mais les moments passés ensemble et l’objectif final en valent vraiment la chandelle et la propreté enfant mérite qu’on lui consacre du temps !

Apprentissage de la propreté enfant, les étapes :  

  1. Enlevez-la couche et ne la remettez plus. Les enfants aiment les situations claires et prévisibles ! Mettre une couche de temps en temps le (la) perturbera et le rendra incertain quand à la situation dans laquelle il se trouve. 

  2. Jetez ensemble toutes les couches restantes dans une poubelle propre afin que votre enfant comprenne bien que, désormais, il ne porte plus de couches (récupérez ensuite les couches pour les donner à quelqu’un qui peut en avoir besoin !).

  3. Donnez-lui un joli slip ou une belle culotte et complimentez-le (“Waouh ! Quelle grande fille”, “Super, il est beau ton nouveau slip!”).

  4. Protégez vos meubles (canapé, chaises, etc.) avec un protège-matelas pour mieux réagir en cas de petit accident !

  5. Donnez régulièrement à boire à votre enfant pour qu’il puisse s’entrainer à aller sur le pot plus souvent.

  6. Encouragez-le à indiquer de lui-même quand il a envie d’aller sur le pot en disant « Tu me dis quand tu as envie de faire pipi ? ».

  7. Ne vous fâchez pas en cas de petit accident, c’est en se trompant qu’on apprend ! Dites-lui plutôt “Qui sera le plus rapide la prochaine fois : le pipi dans la culotte ou toi sur le pot ?”. 

  8. Une petite victoire ? Félicitez votre enfant et laissez-le coller un autocollant sur son carton d’autocollants.

  9. Votre enfant fait la sieste ou se prépare pour la nuit ? Mettez-lui une couche-culotte que vous appellerez « couche dodo » pour éviter toute confusion avec la journée.

  10. Tenez-bon, vous allez y arriver en quelques jours !

NB : Si votre enfant ne veut pas boire, soyez créatif 🙂 Vous pouvez par exemple acheter un joli gobelet ou une jolie paille, lui offrir sa boisson préférée (même si elle est un peu sucrée, faites une exception pour cette semaine !),… et si cela ne fonctionne toujours pas, des glaces à l’eau feront aussi très bien l’affaire.

Besoin d’aide ?

Besoin d’aide ? La Boîte de propreté vous accompagne pas à pas pendant 7 jours complets. Guide pour les parents, tableau de récompenses et diplôme pipi pour les enfants, communauté Facebook gratuite 7 jours/ 7, nous sommes là pour vous aider ! Commandez votre kit complet directement sur notre site ou sur Amazon.fr. Le saviez-vous ? Notre programme est également disponible en anglais

C’est parti pour la propreté enfant ! 

Propreté enfant

Découvrez aussi notre article : A quel âge mettre bébé sur le pot ?

23 réflexions au sujet de “Apprendre la propreté en 10 étapes”

  1. Ping : Les
  2. Ping : Méthode
  3. Ping : Bébé
  4. Ping : Propreté
  5. Bonjour mon fils à 24 mois et veux pas aller au pot quand ou je lui demande levé les main au ciel et il me répond trop tard que doit je faire car à fille a 3 ans et à 18 mois était propre jours nuit
    Merci

    Répondre
    • Bonjour ! Nous vous conseillons de faire un tour sur notre site http://www.boite-de-proprete.fr ! La boîte de propreté est un kit ludique et pratique qui accompagne parents et enfant dans cet apprentissage. N’hésitez pas à nous contacter par message privé pour toute question.

      Répondre
  6. Bonjour,
    Je comprends ces étapes et essaye de les appliquer mais ma fille est en pleurs et en panique quand elle fait pipi sur le pot. La dernière fois, c’est moi qui ait été trempée car elle s’est accrochée à moi… Comment savoir si elle est prête?
    Merci d’avance

    Répondre
    • Bonjour Anne-Sophie, entre 18 et 24 mois la plupart des enfants deviennent physiologiquement prêts à acquérir la propreté. Si votre fille sait marcher, peut monter et descendre quelques marches, sait se faire comprendre (par la parole ou les gestes) et peut exécuter des tâches simples, c’est qu’elle est très probablement prête. Il se peut néanmoins qu’elle ait peur de faire sur le pot, c’est très fréquent : prenez sa peur au sérieux mais ne l’encouragez pas. Allez aux toilettes avec elle et montrez-lui l’exemple, lisez-lui un livre ou montrez-lui une petite chanson sur le téléphone, faites-lui faire des bulles de savon (l’utilisation du souffle détend !), expliquez-lui de manière ludique comme le pipi et le caca se forment dans son ventre… trouvez la petite astuce qui la mettra en confiance et lui permettra de se relâcher ! Bon courage !

      Répondre
  7. Bonjour comment savoir si l’enfant et près aller au pot ma fille a 17 mois
    Mes elle ne marche pas encore et ne parle pas encore

    Répondre
    • Bonjour,

      Merci pour votre message. Si votre enfant ne marche pas encore et ne parle pas, il vous faudra attendre encore un peu. Le plus important est qu’il puisse marcher et qu’il puisse vous faire comprendre ses besoins (avec ou sans paroles).

      Répondre
    • Bonjour,

      Merci pour votre commentaire. L’important est que votre enfant puisse communiquer avec vous, cela peut se faire autrement que par la parole. Vous pouvez signer avec lui en utilisant certain geste pour exprimer “faire caca” et “faire pipi”. Et dès qu’il fait le geste, vous nommez le mot correspondant, tout en lui proposant le pot. Une autre solution pourrait être d’accrocher des cartes et de lui laisser les prendre quand il pense qu’il doit uriner ou aller à la selle.

      Répondre
  8. Ping : Apprentissage
  9. Ses 3 ans arrivent dans 1 mois et en septembre l’école. Nous désespérions. Maintenant c’est pipi dans le jardin ou les graviers… Une grande victoire, maintenant on attend le caca dans les “Grandes Toilettes”… Advienne que pourra

    Répondre
  10. Mon fils sa fait 1ans qu il va au pot mais faut qu il est les fesses nu si je lui mets un slip il ce fait pipi dessus alors que si il est nu il va toujours au pot je sais pas trop comment je peux l aider je lui répète sans arrêt si tu dois faire pipi faut enlever ton slip et allez au pot mais c est toujours dans le slip que puis je faire

    Répondre
    • Bonjour et merci pour votre commentaire. Il se peut que votre fils ait l’impression d’avoir une couche lorsqu’il porte un slip. Essayez de choisir des vêtements amples afin qu’il n’y ait pas de confusion possible. Invitez-le également à vous aider à nettoyer les petits accidents et à aller chercher de nouveaux habits propres. Il comprendra ainsi que le pipi doit aller dans le pot et non dans la culotte ! Vous pouvez aussi lui dire “Je sais que tu en es capable… alors qui sera le plus rapide la prochaine fois : le pipi dans ton slip ? ou toi sur le pot ?”

      Répondre
  11. Bonjour
    Ma fille a eu 3 an en mars et impossible de la mettre au pot elle me dit j’ai pas envie et fait sur elle, j’ai même été avec elle au magasin pour qu’elle choisisse ses culottes mais ca marche pas
    Merci pour votre aide

    Répondre
    • Bonjour Cindy, il est tout à fait normal que votre fille ait des “accidents” au début. Elle doit en effet apprendre à reconnaître la sensation d’avoir envie de faire pipi et à se retenir pour aller aux toilettes. Notre méthode s’appuie sur l’entraînement (la laisser s’entraîner sans couches pour qu’elle ait le déclic, même si cela signifie beaucoup de nettoyage !) et la motivation (l’encourager de manière positive grâce à un système de récompenses !). N’hésitez pas à découvrir notre Boîte ici : https://boite-de-proprete.fr/magasin/boite-de-proprete/

      Répondre
  12. Depuis mi décembre on a banni les couches hors la nuit… et rien ne va
    Si je lui propose pas daller au toilettes elle ne dit rien
    Je ne sais plus quelle attitude avoir
    Que faire pour qu’elle le dise d’elle même?

    Répondre
    • Bonjour, nous vous conseillons avant tout de célébrer les victoires avec elle (quand il y en a) afin de l’encourager de manière positive et de lui donner envie de recommencer. La mise en place d’un système de récompenses peut aussi la motiver dans cette voie ! En cas d’accident, ne la grondez pas mais rappelez-lui que le pipi doit aller dans les toilettes. Demandez-lui également de vous aider à nettoyer afin qu’elle comprenne qu’aller aux toilettes est moins contraignant et plus agréable pour tout le monde… Bon courage et ne vous découragez pas !

      Répondre
    • J’avais essayer aussi avec ma fille au début quand moi je l’avais décider et sa c’est pas bien passer elle en avait même attraper peur du pot on n’a donc laisser tomber mais on n’a laisser le pot a disposition et on lui disait a tu aurai pu aller au pot comme une grande et on aurai chanter c’est gagner …. et un matin elle a enlever sa couche toute seule et elle est partie au pot . Aujourd’hui le pipi cest ok mais pour les caca elle attend d’avoir la couche de la sieste . Petit maline lol .. je pense que chaque enfant n’est pas prêt au même age et qu’il faux aller doucement

      Répondre
      • Bonjour et merci pour votre témoignage ! Chaque enfant est différent et il est en effet très important de respecter le rythme de chacun. Lorsque l’enfant montre qu’il est prêt, il est néanmoins possible de l’accompagner de manière efficace et ludique. Belle journée !

        Répondre

Laisser un commentaire