Les couches : une source de déchets considérable

351 000 tonnes ! C’est le poids de déchets non-recyclables généré par l’utilisation de couches en France par an*.

Les couches sont une source de déchets considérable – on estime aujourd’hui qu’elles représentent 40% des déchets ménagers d’une famille avec 1 enfant de moins de 2 ans et 3% de l’ensemble des ordures ménagères collectées. Un enfant consomme environ 6500 couches dans sa vie, soit 4,5 arbres et 25 kg de plastique obtenu grâce à 67kg de pétrole !

Au total, c’est donc en France près de 3,5 milliards de couches qui sont jetées chaque année, soit 351 000 tonnes de déchets par an pour un coût approximatif de traitement de 21 millions d’euros. Et les couches sont particulièrement polluantes puisqu’elle mettent entre 400 et 500 ans pour se dégrader….

La composition des couches remise en cause 

Autre point important : l’agence de sécurité sanitaire a récemment mis les consommateurs en garde contre les « risques » que peuvent représenter certaines substances chimiques ayant été retrouvées dans les couches jetables. Si leur composition exacte reste rarement détaillée, on sait en effet que certains composants synthétiques peuvent avoir des effets néfastes et présenter des risques en cas de contact prolongé avec la peau et les muqueuses des bébés. 

couches jetables = source de déchets

Alors, même si les couches sont bien pratiques : combien de temps un enfant en a-t-il vraiment besoin ?

Un enfant de 2 ans et demi est souvent largement prêt à devenir propre (l’acquisition du contrôle des sphincters survenant généralement entre 18 et 24 mois). Mais nous avons parfois tendance à repousser l’apprentissage de la propreté… bébé ne veut pas, le bac à lessive est déjà bien rempli : les couches, c’est plus facile et nos vies sont déjà bien remplies !

Une fois la propreté acquise, tout devient pourtant plus facile ! Les dépenses bébé sont considérablement réduites, les changements de couches sont très vite oubliés, l’enfant gagne en autonomie… Il est extrêmement fier d’aller aux toilettes comme papa et maman, et de ne plus avoir à porter de couches “comme les bébés”. Sa confiance en lui s’en retrouve extrêmement boostée.

‘Un enfant propre 6 mois plus tôt, c’est 200kg de déchets en moins pour la planète !’

Prêt pour le grand saut ?   

Vous voulez arrêtez les couches mais ne savez pas vraiment si votre bébé est prêt pour l’apprentissage de la propreté ? Au-delà de l’âge en lui-même, c’est avant tout aux signes que votre enfant vous envoie qu’il faut être attentif :

  • Peut-il imiter quelqu’un ?
  • Sait-il se faire clairement comprendre, par la parole ou les gestes ?
  • Est-il capable d’attraper quelque chose sur le sol ?
  • De s’asseoir tout seul ?
  • De vous dire non ?
  • Vous indique-t-il quand il a fait dans sa couche ?
  • Peut-il monter et descendre quelques marches ?

Si vous reconnaissez 2 à 3 de ces signes, c’est qu’il probablement prêt pour l’apprentissage de la propreté !

Découvrez la Boîte de propreté 

Et si votre enfant était propre dès la semaine prochaine ? La Boîte de propreté vous accompagne et vous guide pas à pas pendant 7 jours ! Par où commencer, que dire, que faire, à quel moment : notre méthode vous apporte toutes les réponses à vos question et vous propose une approche ludique de la propreté ! Rejoignez aussi notre communauté Facebook privé afin d’échanger avec d’autre parents et de poser toutes nos questions à nos experts durant l’entraînement ! 

En savoir plus ? Lisez nos articles “Propre en 1 semaine : la méthode Boîte de propreté”, et “Apprendre la propreté en 10 étapes”

* Source : Planétoscope 

1 réflexion au sujet de « Les couches : une source de déchets considérable »

  1. Ping : Propreté

Laisser un commentaire